Logiciels de facturation, comptabilité et encaissement
Faciles à utiliser, sans jargon comptable, puissants...
Vous allez aimer les logiciels de comptabilité et
de facturation macompta.fr

En savoir plus >

Testez maintenant !

Gratuit pendant 30 jours

Guide comptabilité > Opérations courantes > Saisie des recettes en banque

Saisie des recettes en banque

En comptabilité de trésorerie, le menu Banque permet de saisir toutes les ventes et prestations payées sur le compte bancaire concerné.

En comptabilité d’engagement, ce menu peut uniquement être utilisé pour saisir les ventes payées comptant. Pour les ventes à crédit, il sera nécessaire de passer par le menu Factures Clients.

Normalement, la saisie se fait opération par opération.

Pour chaque vente ou prestation, indiquez sa date, le libellé de l’opération et saisissez son montant dans la colonne recette. Le montant saisi est le montant TTC si vous êtes assujetti à la TVA. Sélectionnez ensuite le compte de chiffre d’affaires adapté en cliquant dans la colonne « compte » puis dans le répertoire «Recettes / ventes, prestations » avant de valider la ligne.

Si vos opérations sont nombreuses, les textes permettent heureusement d’adopter des regroupements :

Le code de commerce permet de récapituler sur une pièce unique les opérations de même nature, réalisées le même jour et au même endroit. Le code général des impôts indique de son coté que les opérations au comptant peuvent être inscrites globalement en comptabilité à la fin de chaque journée lorsqu’elles sont inférieures à 76 € pour les ventes au détail et les services rendus à des particuliers.

Ainsi vous pouvez vous contentez de saisir en banque une pièce récapitulative des ventes d’une journée, sous réserve que votre justificatif contienne les informations nécessaires ou permette de remonter aux opérations concernées.

Par exemple, si vous souhaitez saisir un bordereau de remise en banque comportant plusieurs natures d’opération différentes, procédez ainsi :

Saisissez le libellé et le montant correspondant au 1er type de ventes, saisissez le compte, puis cliquez sur l’icône icone ajouter en bout de ligne. Saisissez ensuite les informations concernant le deuxième type de ventes, et ainsi de suite jusqu’au dernier type de ventes.

Vous validerez la pièce récapitulative après la saisie de la dernière ligne.

Sasie des recettes en banque

La saisie des recettes ne pose pas de difficultés particulières. Elle est même plus aisée que la saisie des dépenses, les comptes de recettes étant généralement moins nombreux.

Si vous êtes assujetti à la TVA et que vos prestations relèvent de taux de TVA différents, il est nécessaire d’ouvrir un compte de chiffre d’affaires pour chaque taux de TVA applicable afin d’imputer vos recettes entre les différents comptes.

On ne mélange pas des recettes relevant de taux différents dans un même compte.

L’ouverture de comptes de chiffre d’affaires et de TVA collectée pour chaque taux de TVA permettra de faire un contrôle très efficace de votre TVA. En prenant le total des comptes de chiffre d’affaires concernés par un taux, par exemple 20 % pour l’année et en multipliant ce total par 20 % on devra obtenir le montant de la TVA collectée à 20 % enregistrée dans le compte concerné. Tout écart signalera une erreur de saisie.

En pratique, ce contrôle est effectué par votre centre des impôts. Des incohérences importantes entre la base taxable et la TVA collectée déclenchent souvent un contrôle fiscal.

Si la recette concerne un remboursement d’un trop payé à un fournisseur, il suffira de saisir une recette avec pour contrepartie le compte de dépense utilisé lors du paiement initial.

Si vous devez rembourser un trop perçu à un client, il faut enregistrer le paiement dans la colonne Dépense mais en l’imputant dans le compte utilisé initialement pour enregistrer la recette.

< Retour