Logiciels de comptabilité en ligne, facturation et liasse fiscale
Faciles à utiliser, sans jargon comptable, puissants...
Vous allez aimer les logiciels de comptabilité et
de facturation macompta.fr

En savoir plus >

Testez maintenant !

Gratuit pendant 30 jours

Guide comptabilité > Opérations Courantes > Rapprochement bancaire

Rapprochement bancaire

Si vous saisissez vos paiements à leur date réelle, le solde de votre compte en banque est plus pertinent, mais un inconvénient apparaît : il n’est plus égal au solde qui apparaît sur le relevé de la banque.

Il est donc impératif de vérifier régulièrement que, malgré le décalage de dates, votre comptabilité est bien en accord avec la banque. Pour cela, il est nécessaire de réaliser un rapprochement bancaire.

Voici comment procéder :

Assurez-vous que vous avez saisi toutes vos dépenses et vos recettes dans la banque concernée et munissez-vous de votre relevé bancaire pour le mois M.

Allez dans le menu Banque. Après l’activation de la saisie en date réelle vous voyez apparaître une colonne de pointage. Pour l’instant, aucun montant n’est pointé et il y a une croix icone ajouter pour chaque ligne.

Colonne de pointage

Rapprochement bancaire 1

Pointez toutes les lignes qui sont dans macompta.fr et qui apparaissent également sur le relevé de la banque. Le pointage fait apparaître une mouette verte icone ajouter. Il est recommandé en même temps de mettre un signe au crayon sur votre relevé bancaire en face de chaque montant.

À chaque fois que vous pointez une ligne, le solde à la banque est modifié; avant pointage, le solde en banque n’intègre pas le paiement saisi en comptabilité. Après pointage, le paiement est pris en compte dans le solde à la banque.

Si à la fin du pointage, vous découvrez qu’il y a sur le relevé bancaire des écritures non saisies en comptabilité, saisissez-les ; ce sont tous les mouvements passés sur votre compte bancaire et que vous n’avez pas vu passer ; vous n’aviez pas de pièce justificative (virements, agios…) ou peut-être ont-ils été oubliés.

Une fois le travail de pointage terminé, il restera certainement des lignes avec la croix rouge. C’est normal. Ce sont les paiements que vous avez saisis et qui ne sont pas encore passés en banque. Attention, cependant, les chèques émis ne doivent pas rester des mois en rapprochement. De même, vos remises de chèques ou d’espèces doivent arriver en quelques jours sur votre compte.

Vérifiez le solde « à la banque » apparaissant en haut à droite du menu. S’il est égal au solde du relevé, votre rapprochement est correct. Sinon, il y a une erreur et il faut repointer le relevé avec la comptabilité…

Dans notre exemple, nous avons une remise de chèques de 45 € non pointée. Elle explique la différence entre le solde du compte banque en comptabilité, soit 2 210,00 € et le solde sur le relevé, soit 2 165,00 €. Une fois le rapprochement correct, imprimez-le en cliquant sur l’icône et conservez-le précieusement.

Rapprochement bancaire

Rapprochement bancaire 2

Notez que vous pouvez pointer votre compte en banque dans le menu de saisie de la Banque ou dans le menu Rapprochement bancaire. L’utilisation du menu Rapprochement bancaire vous évite de revenir plusieurs mois en arrière pour pointer des paiements anciens.

Un conseil : ne saisissez plus d’écritures dans un mois dont le solde a été rapproché. En faisant cela le solde du compte en comptabilité est modifié et votre rapprochement ne serait plus bon. L’avantage d’avoir un rapprochement correct à la fin du mois précédent, c’est qu’en cas d’anomalie sur le mois en cours, vous n’aurez que les opérations du mois à pointer. Si vous vous rendez compte d’un oubli et que vous devez absolument saisir une écriture dans un mois rapproché, n’oubliez pas de rééditer le rapprochement bancaire correct.

Si vous décidez de passer d’une saisie en date de relevé à une saisie en date réelle au bout de quelques mois, il faut pointer les paiements depuis l’origine du compte. Si vous faites la bascule au bout de quelques années, mieux vaux créer un nouveau compte et y transférer le solde de l’ancien compte en utilisant le compte « Transferts de fonds, n°58… ».

< Retour