Logiciels de comptabilité en ligne, facturation et liasse fiscale
Faciles à utiliser, sans jargon comptable, puissants...
Vous allez aimer les logiciels de comptabilité et
de facturation macompta.fr

En savoir plus >

Testez maintenant !

Gratuit pendant 30 jours

Guide comptabilité > Opérations courantes > Écritures de paie de vos salariés

Écritures de paie de vos salariés

L'enregistrement de la paie de vos salariés peut se faire directement dans le menu Banque, en comptabilité de trésorerie. Pour saisir une écriture de paie en comptabilité d'engagement (OD de paie pour les spécialistes), on se reportera aux menu traitent des écritures comptables.

En comptabilité de trésorerie, l’enregistrement de la paie de vos salariés se fait en deux étapes.

Première étape : paiement du salaire net

Il faut enregistrer une dépense dans le compte « Rémunération du personnel », N°641 pour le montant brut.

Saisissez ensuite dans la même pièce avec l’icône icone ajouter, en recette, les cotisations salariales (environ 20 % du salaire brut). La part salariale est retenue sur la paie et sera reversée aux Caisses sociales lors de la deuxième étape.

Imputez les charges payées dans le comptes « charges de sécurité sociales et de prévoyance, N° 645… ». Ce compte peut être subdivisé entre les différentes caisses pour une analyse plus fine. Le plan comptable propose ainsi les comptes 645100 Cotisation à l’Urssaf, 645300 Cotisations aux caisses de retraite, etc..

Lors de la validation de la pièce, le salaire net payé sera enregistré en banque (différence entre le brut et les retenues salariales).

Exemple

Versement d’un salaire net de 1800 € à M. Dupont. Le brut est de 2250 € et les retenues salariales de 450 €.

L’écriture à passer est la suivante :

Paie salariés 1

Deuxième étape : paiement des cotisations sociales

Chaque mois ou en fin de trimestre pour les entreprises de moins de 10 salariés, l’employeur verse à l’Urssaf, aux caisses de retraite, les cotisations patronales et les retenues salariales. Les cotisations patronales représentent de 10 à 45 % du salaire brut selon le montant du salaire.

Lors du paiement, saisissez la totalité du montant payé dans le compte « charges de sécurité sociales et de prévoyance, N° 645… » ou dans un sous compte.

Exemple

Cotisations Patronales sur le salaire de M. Dupont : 900 € (40 % x 2250 €).

L’employeur verse 1 350 € (450 € + 900 €).

Écriture à passer :

Paie salariés 2

N.B : Le compte « charges de sécurité sociales et de prévoyance» enregistre une dépense (une charge) pour le montant total des cotisations après avoir enregistré une recette (Produit) pour la partie Salariale. Par différence, le montant enregistré correspond aux cotisations patronales seulement.

< Retour