Logiciel comptabilité professionnel


Selon la forme juridique, l’activité ou la taille de l’entreprise, le régime fiscal et les obligations comptables varient. Que l’activité soit liée à la gestion d’immeuble, commerciale ou libérale, que l’on soit une micro entreprise ou une PME au régime normal, que l’on ait le statut de société commerciale ou d’association, le logiciel de comptabilité doit s’adapter.

Si l’on choisit un logiciel standard, en ligne ou à installer, celui-ci doit permettre de saisir une comptabilité simplifiée, en recettes dépenses ou une comptabilité plus complète, en créances dettes, et de préférence d’établir la déclaration de résultat (liasse fiscale).

Il est également possible de s’équiper de logiciels spécifiques. Les fonctionnalités propres au métier relèvent souvent plus de la gestion des prestations et des clients, les facturation et encaissements que de la comptabilité.

Immobilier

Quel logiciel de comptabilité pour une Société Civile Immobilière, une activité de location meublée, une copropriété ou la réalisation de travaux dans le bâtiment ?

Pour une SCI qui n’a pas opté pour l’impôt sur les sociétés (IS), le logiciel de comptabilité immobilière doit permettre la tenue de la comptabilité simplifiée, en recettes dépenses, suivant les règles des revenus fonciers. Il faut également établir une déclaration 2072 en fin d’année. Si la SCI relève de l’IS, la comptabilité est tenue en créances et dettes et un bilan, établi suivant les règles des bénéfices industriels est commerciaux est exigé en fin d’exercice.

C’est également le cas en location meublée ou pour une activité artisanale dans le bâtiment. Cependant suivant le chiffre d’affaires réalisé, le régime fiscal pourra être celui du micro ou un régime réel. Que ce soit pour une SCI ou pour ces activités, un logiciel standard peut convenir. Au contraire, pour la gestion d’une copropriété, il est préférable d’adopter un outil spécifique permettant d’établir le budget, la gestion des appels de charges et les répartitions entre copropriétaires.

Profession libérale

La comptabilité d’un professionnel libéral suit les règles fiscales des bénéfices non commerciaux : tenue d’une comptabilité recettes dépenses en cours d’année, d’un registre des immobilisations, absence de bilan mais établissement d’une déclaration 2035 en fin d’année.

Les logiciels de comptabilité pour les professions libérales apportent aux dentistes, médecins, infirmiers, kinés ou vétérinaires une sécurité accrue et un gain de temps considérable dans l’enregistrement comptable. Des fonctionnalités comme l’import de relevés bancaire permettent un gain de temps très important dans la saisie quotidienne.

En fin d’années, ils simplifient le calcul des amortissements et la déclaration 2035 n’est plus un casse tête.

Entreprise

Le logiciel de comptabilité pour une entreprise doit s’adapter à sa taille et à son régime fiscal. Dans la TPE, la comptabilité pourra être très simplifiée (régime fiscal du micro), simplifiée en recettes dépenses (régime super simplifié), ou complète (régime simplifié ou normal).

Pour la partie gestion, le logiciel doit également s’adapter au métier de l’entreprise, notamment pour les fonctions de gestion de la relation client. Il existe des outils ‘métiers’, spécifiques dans beaucoup de secteurs comme le transport, les hotels, cafés, restaurants, la coiffure, etc...

La plupart du temps les logiciels ‘métiers’ ne gèrent pas la partie comptabilité proprement dite. Il faut donc vérifier que les logiciel de comptabilité, de gestion des clients ou d’encaissement communiquent facilement entre eux.

Notaire

L’activité principale des 9.500 notaires est de rédiger les actes auxquels leurs clients doivent ou veulent faire donner un caractère d'authenticité, d'en assurer une date certaine, d'en conserver le dépôt et de délivrer des copies. Fiscalement, ils sont assujettis dans la catégorie des bénéfices non commerciaux. Les notaires sont investis d’une délégation de puissance publique et la comptabilité des études est étroitement surveillée. Elle doit respecter le plan comptable notarial, le logiciel de comptabilité doit être certifié avant son utilisation, et la profession fait des contrôles annuels sur la comptabilité des études.

Compte tenu des ces contraintes fortes, les logiciels de comptabilité pour notaire sont souvent de applications spécifiques au métier.

Association

Il existe plus d’un million d’associations en France, associations sportives, culturelles ou humanitaires, comités d’entreprise, syndicats, clubs sportifs... Pour une petite association, on se contentera très souvent d’une comptabilité simplifiée, en recettes dépenses, où toutes les opérations sont enregistrées d’après le compte en banque. Là encore, les fonctionnalités d’import de relevé bancaire permettent de gagner un temps considérable dans la saisie

Pour les associations plus importantes, les contraintes augmentent : Enregistrement des opérations en comptabilité créances dettes, comptes annuels complets, contrôle d’un commissaire aux comptes. Cette transparence est nécessaire pour recevoir des subventions ou faire appel à la générosité publique.

Pour gérer ces besoins, il faut choisir un logiciel ou un site de comptabilité en ligne adapté aux besoins de l’association.