Logiciels de facturation, comptabilité et encaissement
Faciles à utiliser, sans jargon comptable, puissants...
Vous allez aimer les logiciels de comptabilité et
de facturation macompta.fr

En savoir plus >

Testez maintenant !

Gratuit pendant 30 jours

Actualités macompta.fr

Écritures d’amortissements automatisées

Plus besoin de passer manuellement une fois par an la dotation aux amortissements. Le module Immobilisations intègre désormais une fonction qui vous permet, une fois vos fiches immobilisations créées et les amortissements calculés, de comptabiliser automatiquement l’écriture de dépréciation pour l’exercice.

Mise en sommeil des comptes généraux inactifs

Depuis votre début d’activité votre plan de compte a certainement évolué. Certains comptes généraux sont devenus inutiles. Mais ils apparaissent toujours en saisie et peuvent être source d’erreur d’imputation.

Par ailleurs, il est impossible de supprimer un compte qui a enregistré des mouvements au cours des exercices antérieurs.

La fonction permettant d’inactiver un compte général, compte autre que les comptes clients, fournisseurs ou autres tiers est désormais disponible.

Pour l’utiliser il faut l’activer dans le menu Mon Dossier / Dossier comptable / plus d’options.

Ensuite vous pouvez décider de rendre inactifs des comptes des menus liste des comptes, Comptes de TVA ou comptes bancaires.

Appel des comptes par le libellé ou le numéro

Cette fonction était attendue. En effet de nombreux utilisateurs confirmés en comptabilité voulaient pouvoir saisir leurs opérations en appelant les comptes par leurs numéros plutôt que par leur libellé. C’est en ligne.

Désormais en activant l’option correspondante dans le menu Mon Dossier / Dossier comptable / plus d’options, vous pourrez :

  • Appeler vos comptes par leur numéro
  • Visualiser l’ensemble de votre plan de compte en cliquant sur le champ « sélectionner un compte ».

Bilan comptable : Détail des comptes disponible à la fin de la semaine prochaine

La date d’arrêté des comptes approche et avec elle la publication du bilan comptable. Par rapport au bilan disponible dans certaines liasses fiscales, le bilan comptable ne comporte pas tous les feuillets et renseignements complémentaires à vocation fiscale.

Le bilan comptable est donc plutôt destiné à votre assemblée générale, votre banquier, un fournisseur ou un autre partenaire. Il est édité dans le menu Éditions comptables. Nous gérons trois types de bilan: le bilan simplifié entreprise, le bilan normal entreprise et le bilan association. Le choix du type de bilan comptable se fait dans le menu plus d’options dans le dossier comptable.

Nous allons mettre en ligne la possibilité d’éditer le détail des comptes du bilan et du compte de résultat. Ce détail donne la liste et le solde des comptes qui compose chaque poste et rubrique de votre bilan et compte de résultat.

Pour mémoire et pour ceux qui sont concernés par cette obligation, nous avons également mis en ligne récemment un modèle d’annexe comptable dans le menu Assistance / FAQ 703.

Une plaquette complète comprenant l’intégralité des états financiers dont l’annexe et la liasse fiscale devrait être mise en ligne en février 2017.


Actualités des pros

Amendements au Projet de loi de finance 2017 :

Nous avons relevé les amendements suivants :

• Plafond de l’amortissement des véhicules de tourisme :

  • Une distinction est introduite entre les véhicules 100 % électriques et les véhicules hybrides acquis à compter du 1er janvier 2017. Le plafond d’amortissement serait de 20.300 € pour les véhicules hybrides rechargeables contre 30.000 € pour les véhicules 100 % électriques. Par ailleurs, pour les véhicules plus polluants, le seuil d’application de la limite de 9.900 € a été abaissé à 155 g/km à compter du 1er janvier 2017.

• L’administration va pouvoir rémunérer ses informateurs

  • À compter du 1er janvier 2017, le fisc pourra rémunérer toute personne étrangère à l’administration lui révélant des manquements à certaines obligations fiscales. Les conditions et modalités de la rémunération seraient déterminées par arrêté du ministre du budget.

• L’examen de comptabilité, une nouvelle procédure de contrôle basée sur le contrôle du FEC à distance

  • Cette nouvelle procédure de contrôle permet au fisc de demander à l’entreprise sa comptabilité sous forme dématérialisée (Fichier des écritures comptables - FEC) et de procéder à son examen à distance.
  • À réception de l’avis d’examen de sa comptabilité le contribuable aura 10 jours pour transmettre son FEC.
  • L’administration pourra alors, depuis ses bureaux examiner les enregistrements comptables, faire des contrôles pour s’assurer de la cohérence des déclarations avec la comptabilité, et demander des informations complémentaires sur les enregistrements comptables.
  • L’administration aura 6 mois pour envoyer au contribuable une proposition de rectification ou l’informer de l’absence de redressement.
  • En cas de non fourniture du FEC dans les 10 jours de la demande, l’amende applicable sera de 5.000 € et l’administration pourra engager une procédure de vérification de comptabilité sur place.

Contrôle des reçus fiscaux des associations, nouvelle procédure

Les associations d’intérêt général qui reçoivent des dons des particuliers ou d’entreprises ouvrant droit à un avantage fiscal doivent établir un reçu conforme au cerfa 11580*3. La délivrance de reçus non conforme peut entraîner une amende de 25 % du montant du don.

La nouvelle procédure de contrôle permettrait au fisc de contrôler sur place que les montants portés sur les reçus correspondent bien aux dons et versements effectués. La mesure s’appliquerait à compter du 1er janvier 2018 pour les dons reçus en 2017.

L’association devrait conserver pendant 6 ans à compter de leur date d’établissement tous les documents et pièces comptables justificatifs des dons et versements reçus afin de les présenter à l’administration.

Médiateur des entreprises : modalités de recours précisées

Le médiateur des entreprises peut être saisi d'une demande de médiation en cas de litige dans le cadre d'une relation commerciale, qu'il soit lié à l'exécution d'un contrat de droit privé ou d'une commande publique.

Toute entreprise et tout acteur public bénéficient d'un dispositif de médiation : le médiateur des entreprises.

Il propose un service de résolution amiable des litiges (entre entreprises, quelle que soit leur taille, ou entre entreprise privée et entité publique), notamment entre clients et fournisseurs, relatifs :

  • à des clauses contractuelles déséquilibrées
  • à la modification unilatérale du contrat ou à sa rupture brutale
  • au non-respect des conditions de paiements (retards, retenues injustifiées, pénalités abusives) ou à la non-conformité des marchandises.

Le dispositif de médiation est gratuit, rapide (la procédure dure de quelques jours à deux ou trois mois maximum), confidentiel et efficace.

La médiation a pour objectif que la relation commerciale se poursuive après le règlement amiable du différend.

Le médiateur peut être saisi par internet, en remplissant le formulaire dédié : https://www.mieist.bercy.gouv.fr/

Dans les 7 jours du dépôt du dossier, il prend contact avec l'entreprise l'ayant saisi, afin de définir un schéma d'action, puis réunit les deux parties et participe à leur rapprochement.

Comme dans tout dispositif de médiation, ce sont les parties, avec l'aide du médiateur, qui élaborent les solutions qui donneront éventuellement lieu au protocole d'accord.

Pour en savoir plus : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/actualites/A11196


Outils TPE

Créer son site web avec : Wordpress, Wix, Jimdo, Simplébo, 1and1 et Weebly

Il existe encore certaines TPE qui n’ont pas de site web. Pourtant ne pas être visible sur internet peut être préjudiciable pour votre activité.

Un site web est principalement une vitrine de votre activité et contient des informations sur vos produits et services accessibles à n’importe quel moment. La présence de votre entreprise sur le web lui donne aussi davantage de crédibilité et un avantage concurrentiel certains sur les entreprises qui ne disposent pas de site.

En effet le site web est un investissement rentable. De nombreux outils permettent de créer son site, sans avoir de connaissance en programmation informatique et à moindre coût voir gratuit pour certains (Wordpress).

Le paiement de l’hébergement se fait généralement sous forme d’abonnement et ne coûte que quelques euros par mois (OVH : abonnement à partir de 1.49 € mensuel)

Pour en savoir plus sur les différents outils de création de site web : https://www.lafabriquedunet.fr/top-logiciels-creation-site-internet/

Être visible avec Google Adwords

AdWords est le programme de publicité de Google sur Internet. Grâce à cette stratégie Web, vous pouvez toucher de nouveaux clients qui seront ciblés et ainsi développer votre business.
Cela permet d’afficher des annonces ou des bannières publicitaires à des internautes qui sont ciblés en fonction de leur recherche ou des mots-clés qu’ils tapent sur le moteur de recherche.
L’annonceur paye lorsqu’un internaute clique sur son annonce / lien sponsorisé.

Plus l’annonce est pertinente pour l’utilisateur, plus le prix au clic sera bas. Google espère ainsi proposer les publicités les plus ciblées et les plus pertinentes à ses utilisateurs. Le côté positif est que l’annonceur contrôle son budget.

En savoir plus sur Google Adwords :https://www.lets-clic.com/pourquoi-utiliser-google-adwords/

Surveillez votre visibilité avec Google Analytics, SEO SOFT ,Bing Webmaster Tools, Microsite Masters et autres

Une fois votre site web créé il convient de travailler son SEO.

SEO est l'acronyme de Search Engine Optimization et peut être défini comme l'art de positionner un site, une page web ou une application dans les premiers résultats naturels des moteurs de recherche.

Quelques pistes pour améliorer son SEO :

  • Ajouter du contenu : un contenu important, de qualité et régulièrement mis à jour vous permet une meilleur visibilité
  • Optimiser les titres et les balises de page afin de faciliter la navigation sur votre site
  • Optimiser la "meta description de vos pages" c'est à dire le descriptif d'une ligne ou deux figurant en dessous de votre page dans les résultats Google
  • Obtenir des "backlink" (renvoi sous forme de lien sur votre site) de site pertinent et influent

En savoir plus :https://www.anthedesign.fr/referencement/10-conseils-seo/

De très nombreux logiciels vous permettent de suivre votre trafic, votre référencement et celui de vos concurrents le plus connu étant Analytics.

Voyons quelques fonctions de ces outils :

  • Suivre les pages les plus visitées
  • Suivre les pages qui perdent du trafic afin de les optimiser
  • Suivre les sources de trafic les plus importantes
  • Suivre le taux de rebond et l’analyser (nombre de visiteur n’ayant visité qu’une page du site et ayant quitté le site sans avoir visité aucune autre page)

Vous trouverez sur ce lien un listing des différents outils SEO avec leurs fonctionnalités : http://www.webmarketing-conseil.fr/outils-seo/

Page Facebook, Linkedin, Twitter

L’utilisation des réseaux sociaux en entreprise s’est démocratisée depuis plusieurs années notamment Facebook qui vous permet de présenter votre entreprise avec une page à son image sur laquelle vous pourrez dialoguer avec vos clients (ou prospects), partager des informations exclusives avec ces derniers et leur permettre de s’exprimer.

Grâce à cette page, vous pouvez recueillir leurs avis, répondre à leurs interrogations et créer une vraie relation.
L’adoption d’une page facebook présente un intérêt certains pour la visibilité et la crédibilité de votre entreprise.

Facebook est aussi un outil de prospection et permet de faire de la publicité, pour en savoir plus suivez ce lien : http://www.conseilsmarketing.com/e-marketing/comment-et-pourquoi-faire-de-la-publicite-sur-facebook-partie-1

Prospecter avec Mailjet ou Mailchimp

En terme d’action commerciale, un des moyens les plus facile à mettre en place et à moindre coût est de faire des campagnes d’emailling.

Mailjet et Mailchimp permettent de créer différentes bases de contact souvent grâce à simple export TXT ou CSV.
Vous pouvez ensuite personnaliser les graphismes de votre projet puis envoyer votre campagne.
Vous pouvez ensuite suivre les statistiques de votre envoi et les retours de votre prospection.

Certaines solutions sont gratuites (en fonction du nombre d’envoi par mois), les autres coûtent quelques dizaines d’euros mensuels.

Ces outils vous permettent de fidéliser votre clientèle et construire votre relation client, à travers l’envoi de la newsletter mensuelle, l’évolution de vos produits ou services, des invitations, des offres privilèges…

En savoir plus sur les intérêts d’avoir un outil d’emailling :http://www.e-marketing.fr/Thematique/Communication-1005/Tribunes/lemailing-6-raisons-qui-en-font-une-mine-dor-pour-les-pmetpe-254844.htm#w6oP6tJOerF2A85S.97

Gérez vos projets avec Trello, Chiliproject, Freedcamp…

Il est parfois difficile de travailler en équipe, ou de se rendre compte de l’avancement de vos projets.
De plus la collaboration au sein de votre entreprise nécessite une bonne organisation.
Il existe des outils de gestion de projet sont gratuits.

Les logiciels de gestion de projets vous permettent de mieux gérer votre temps et facilite le travail collaboratif :

  • Créez et planifiez les grandes phases de vos projets
  • Suivez l’avancée des actions sur un échéancier
  • Respectez les échéances de vos objectifs
  • Restez connecté avec votre équipe en tout lieu et à tout moment
  • Retrouvez facilement l’information dont vous avez besoin

Pour trouver votre outil de gestion de projet suivez ce lien : http://methodo-projet.fr/comment-choisir-un-logiciel-de-gestion-de-projet/


Le saviez vous ?

Comment bien démarrer en 2017 sur macompta.fr :

Pour démarrer votre comptabilité sur macompta.fr, il est indispensable de disposer de la balance comptable de l'ancien logiciel. La balance comptable vous donne la liste des comptes utilisés et leurs soldes. Ils devront être ressaisis ou importés à l'identique dans macompta.fr.

Pour reprendre votre comptabilité au 1 er jour d'un nouvel exercice (par exemple 01/01/2017 au 31/12/2017)

2 cas de figures possible :

  • si vous disposez de la balance comptable de l'exercice précedent (31/12/2016) au format CSV ou TXT, rendez vous le menu Éditions comptables > Écritures comptalbes > 31/12/2016 > Import de balance. Une fois votre balance importée, vous pouvez cloturer votre exercice les a-nouveaux se génèrent automatiquement.
  • si vous avez la balance au format PDF ou papier, rendez vous dans votre compte macompta.fr menu Éditions comptables > Écritures comptables > 01/01/2017 et saissisez manuellement uniquement les comptes 1 à 5, une fois ces comptes saisis, la différence entre le total débit et le total crédit (qui corespond au résultat de l'année précédente) doit etre enregistrée dans un compte 120000 résultat de l'exercice (bénéfice) ou 129000 résultat de l'exercice perte.

Pour plus de précisions sur l’import ou la saisie de votre balance vous pouvez consulter les vidéos du menu Assistance FAQ n°201 et 202.